Un château transformé en temple bouddhiste à 45 min de Paris : un parc de 5 hectares abrite 400 statues de bouddha ! – Travel-Fun crée la sensation avec cette révélation incroyable qui suscite l’engouement.




Un havre de paix au cœur de l’Île-de-France : la pagode de Moissy-Cramayel


Un havre de paix au cœur de l’Île-de-France : la pagode de Moissy-Cramayel

Un château du XIXe siècle transformé en pagode

À condition d’aimer prendre les transports ou faire de la route, parcourir les moindres recoins de l’Île-de-France est une activité qui ne peut que plaire aux amoureux d’histoire, de lieux insolites et de monuments qui en vaillent la peine. Citons par exemple Moissy-Cramayel, à 40 kilomètres de Paris : dans un parc boisé de cette ville de Seine-et-Marne se dresse une bâtisse du XIXe siècle, plus communément appelé le château de Lugny. Un édifice comme il peut y en avoir des dizaines en Île-de-France, mais celui-ci a un goût différent, venu de l’autre côté du globe…

Le lieu de repos et de méditation par excellence

Depuis 2000, l’Association internationale thaï des bouddhistes de France est propriétaire de l’endroit et en a fait une pagode. Les allées de ce grand et paisible jardin sont ornées de plusieurs centaines de bouddhas dorés et blancs, confectionnés avec des matériaux recyclés. Ils sont plus de 400 bouddhas, alignés harmonieusement et attendant les offrandes des bouddhistes, qu’il s’agisse d’encens, de fleurs de lotus, de riz, de sel ou encore de biscuits. Véritable havre de paix unique en son genre, où le temps paraît s’écouler à un rythme reposant, la pagode de Moissy-Cramayel est le lieu parfait pour s’imprégner de bonnes ondes. Tout le long du parcours, des pancartes questionnent par exemple le sens de la vie, avec des messages tels que « Ne pas détruire le futur avec le présent », « Ne pas sombrer dans le passé » ou encore « Par soi-même avec espoir et courage ». Rien d’étonnant à ce que ce lieu insolite au premier abord soit devenu un aspect important de la vie quotidienne de nombreux bouddhistes.

Les bienfaits du bouddhisme… jusque dans l’assiette !

Véritable voyage vers la culture bouddhiste, tout a été pensé pour imprégner les lieux de cette religion. Les fidèles comme les plus curieux peuvent notamment profiter de salles de prières et de méditation, ouvertes à tous, à condition bien sûr de se déchausser à l’entrée. Et si le cœur, vous en dit, on peut aussi demander audience à un moine en robe safran. Après le recueillement vient une autre étape qui saura là aussi en ravir plus d’un : la dégustation. Les plus curieux peuvent en effet se retrouver dans le jardin pour déjeuner sur les nombreuses grandes tables à disposition ou sur la pelouse. Et si l’on a oublié le pique-nique, pas de panique : les bonnes ondes sont toujours là et l’on peut se lancer dans la dégustation de la cuisine thaï. Tout près de l’allée principale, une dizaine de petites échoppes attendent les plus gourmands, à condition d’acheter au préalable les tickets-repas nécessaires. Au menu : pad thaï crevettes ou poulet, salade de papaye, beignets, bo bun, nems, barbecue, beignet de banane, khao niao mamuang (riz gluant, mangue, lait coco), jus ou encore café glacé. Des plats savoureux, qui ne peuvent que nous transporter à l’autre bout du monde, préparés à la minute et, surtout, accessibles pour un peu plus de 5 euros. À noter que les bénéfices sont redistribués à l’association qui entretient la pagode.

Une immersion en Thaïlande garantie !

Wat Thammapathip est par ailleurs un lieu idéal pour passer une journée en famille avec des enfants, tant les grands espaces et les balançoires sont nombreux. Tout au long de l’année, la culture bouddhiste rythme donc le quotidien du domaine de Lugny, notamment en avril. C’est là que l’on célèbre la Songkhan, ou le Nouvel an bouddhiste, l’une des fêtes les plus importantes en Thaïlande. Signe du renouveau, la Songkhan était l’occasion en Thaïlande de se rendre au temple afin de recevoir des bénédictions. À Wat Thammatip, on fête l’eau en avril avec plusieurs spectacles traditionnels thaïlandais, des shows de chant, de danse, des démonstrations de sports de combats ou encore des concerts… Une bonne raison de plus de se rendre dans le parc de l’ancien Château de Lugny, pour une immersion en Thaïlande à moins d’une heure de Paris.

Informations pratiques :

Wat Thammapathip – The Chateau
243 rue des Marronniers
77550 Moissy-Cramayel

Ouvert les samedis, dimanches et jours fériés de 11 heures à 22 heures

« Et pour poursuivre vos découvertes, profitez des exclusivités Paris Zigzag jusqu’au 30 septembre réduction de -8 % avec le code « ZIGZAGTIQ8 »

À lire également :

Un domaine de 32 hectares, un château sublime, 30 jardins extraordinaires et des sculptures d’art à découvrir au festival international des jardins !

Pagode Moissy-Cramayel



Laisser un commentaire