Le scandale caché derrière “Le Baiser” de Doisneau : découvrez la vérité après 42 ans !

Robert Doisneau, Le Baiser de l






Robert Doisneau : un photographe de talent au cœur de Paris

Robert Doisneau : un photographe de talent au cœur de Paris

Du dessin à la photographie

Robert Doisneau est sûrement l’un des photographes français les plus célèbres au monde. Né à Gentilly, il se lance dans les arts graphiques à l’école Estienne, où il obtient son diplôme de graveur et de lithographe en 1929. Il débute sa carrière en tant que dessinateur d’étiquettes pharmaceutiques, mais tout change lorsqu’il rencontre Lucien Chauffard, directeur du studio photographique de l’atelier. C’est à ce moment-là que sa passion pour la photographie est née.

Un amoureux de Paris

En véritable amoureux de Paris, Robert Doisneau parcourt les arrondissements de la ville pour capturer des moments de vie uniques avec son appareil photo Rolleiflex. Il photographie Simone de Beauvoir au café des Deux-Magots, son ami le violoncelliste Maurice Baquet à la station Châtelet, les célèbres amoureux près de la rue de Rivoli, et les passants animés du canal Saint-Martin. Il porte une attention particulière aux quartiers populaires comme celui des Halles, où il parvient à immortaliser une atmosphère singulière. Attendant avec patience pour saisir la poésie d’un instant, le photographe aime se définir comme un “pêcheur d’images plutôt que chasseur”.

Le baiser qui a fait parler

L’une des photographies les plus célèbres de Robert Doisneau est certainement “Le Baiser de l’hôtel de ville”. Cet instantané emblématique de la photographie humaniste a néanmoins suscité une polémique. En 1992, un couple, les Lavergne, prétend être les amants immortalisés sur la photo et réclame 500 000 francs au photographe pour atteinte à leur vie privée. Par la suite, une certaine François Bornet affirme être la femme photographiée et fournit un cliché original que Doisneau lui aurait donné. Elle réclame alors 100 000 francs à Doisneau. Cependant, l’affaire est finalement classée sans suite, car les deux amants ne peuvent pas être formellement identifiés sur la photographie.

LIRE :  Découvrez l'hôtel de luxe à Paris avec des suites sur mesure inspirées des 7 péchés capitaux - Réservez votre séjour dès maintenant !

Un héritage préservé

L’ancienne maison familiale de Robert Doisneau à Montrouge a été transformée en un lieu de conservation de son œuvre. L’atelier Robert-Doisneau abrite aujourd’hui 450 000 négatifs, comprenant des instantanés pris dans les rues, des portraits d’écrivains et d’artistes, ainsi que des photographies réalisées pour la presse. Cet endroit précieux permet aux visiteurs de plonger dans l’univers créatif et captivant de ce grand photographe.


Del Monique de Travel-Fun
Les derniers articles par Del Monique de Travel-Fun (tout voir)

Laisser un commentaire