Du passé sanglant de Saint-Lazare à la prison pour femmes: découvrez les vestiges méconnus de Paris!

Maison d'arrêt et de correction de Saint-Lazare cour des filles valides, 1911. DR




Les vestiges parisiens de Saint-Lazare, de la léproserie médiévale à la prison pour femmes – Travel-Fun | Insolite & Secret




Les vestiges parisiens de Saint-Lazare : de la léproserie médiévale à la prison pour femmes

Maison d'arrêt et de correction de Saint-Lazare cour des filles valides, 1911. DR

Le nom de « Saint-Lazare » est bien connu de tous les Parisiens pour la gare éponyme. Mais à l’origine, ce saint patron des lépreux avait donné son nom à une léproserie, transformée en maison de correction à partir du XVIIe siècle. Devenue prison sous la Terreur, celle-ci est surtout connue pour avoir enfermé un grand nombre de femmes en raison de leur insurrection ou de leurs mœurs légères, dont la communarde Louise Michel.

Cet article est réservé aux membres Zigzag. Pour accéder à tous les articles en illimité et soutenir Travel Fun cliquez sur s’abonner.

S’abonner


Ne serait-il pas étonnant de découvrir que la gare Saint-Lazare à Paris tire son nom d’une ancienne léproserie médiévale, transformée par la suite en prison pour femmes ? Il est fascinant de constater l’évolution de ce lieu au fil des siècles et son impact sur l’histoire parisienne. Découvrons ensemble les vestiges parisiens de la léproserie Saint-Lazare, témoins d’une époque révolue, mais dont l’empreinte perdure dans la mémoire collective.

Del Monique de Travel-Fun
Les derniers articles par Del Monique de Travel-Fun (tout voir)
LIRE :  Découvrez comment ce mystérieux artiste japonais a sublimé les Années Folles parisiennes dans une oeuvre époustouflante - Travel-Fun !

Laisser un commentaire