Découvrez le village le plus beau de France, avec le plus petit fleuve du pays, à seulement 2h30 de Paris !






Découvrez Veules-les-Roses, un trésor de la Côte d’Albâtre en Seine-Maritime

Découvrez Veules-les-Roses, un trésor de la Côte d’Albâtre en Seine-Maritime

Un village d’artistes

Dès 1830, cet ancien port de pêche devient le lieu de villégiature de nombreux artistes lorsqu’Anaïs Aubert de la Comédie Française s’y installe. Étant tombée amoureuse du village, elle y achète une maison et invite ses amis qui succombent aussi au charme de ce bourg tranquille. Surplombant les falaises de la Côte d’Albâtre, il devient alors une station balnéaire très en vogue au XIXe siècle où Victor Hugo vient même écrire au calme chez son ami Paul Meurice ! Aujourd’hui, le village compte à peine 600 habitants et pourtant au moins une quarantaine d’artistes qui y vivent à l’année.

Le plus petit fleuve de France

La Veules, c’est le nom de ce fameux fleuve qui traverse le village et qui lui a donné son nom. Entre sa source et son embouchure il n’y a que 1149 mètres, ce qui en fait donc le plus petit du pays ! Il longe de superbes maisons à colombages, des moulins à eau et un abreuvoir bucoliques, ainsi que des rosiers multicolores à la belle saison.

Des spécialités locales

Amateurs de cresson, sachez qu’ici il pousse sur la Veules et que vous pouvez l’acheter directement chez le producteur. Les eaux vives et froides du fleuve favorisent en effet sa culture depuis le XIVe siècle et en ont fait la spécialité du village. Mais Veules-les-Roses est aussi réputée pour ses huîtres : La “Veulaise” est la première huître de Seine-Maritime élevée en pleine mer sur l’estran de Veules… Et elle est excellente !

LIRE :  Découvrez le château le plus haut de France, un incroyable monument de 7 étages datant du XIe siècle !

Une église qui vaut le détour

En vous baladant, entrez dans l’église Saint-Martin qui date du XVIe siècle mais qui abrite un clocher médiéval plus ancien datant du XIIIe ! Vous y découvrirez également de sublimes peintures murales, qui ont été mises à jour récemment dans la voûte du chœur et de nombreuses statues polychromes qui nous donnent une belle idée des traditions architecturales d’antan. Sans oublier les colonnes sculptées de coquilles Saint-Jacques : un joli clin d’œil aux pèlerins de Compostelle…

Que faire aux alentours ?

Depuis Veules-les-Roses vous pouvez pousser jusqu’à la Maison Henri IV de Saint-Valery-en-Caux, à 7 kilomètres, qui vaut le coup d’œil. On vous conseille également le jardin du Vasterival de Sainte-Marguerite-sur-Mer à 15 kilomètres, et le château de Miromesnil à Tourville-sur-Arques. Si vous avez le temps, on vous recommande enfin d’aller jusqu’au Parc Floral du Bois des Moutiers à Varengeville-sur-Mer, il est vraiment superbe !

Où manger et dormir ?

  • Où manger ? Les Galets, le restaurant de Frédéric Cauchye, “Maître cuisinier de France”.
  • Où dormir ? Le Relais hôtelier Douce France, un havre de paix et de tranquillité.

À lire également :

Découvrez Bourron-Marlotte, un village au charme fou adoré par Cézanne, Zola, Renoir et tant d’autres !



Del Monique de Travel-Fun
Les derniers articles par Del Monique de Travel-Fun (tout voir)
LIRE :  De la piscine Art Déco au musée de renommée mondiale: une transformation à couper le souffle à seulement 1h30 de Paris!

Laisser un commentaire