Venez découvrir l’unique espèce d’arbre au monde dans ce parc aux portes de Paris, fruit d’une incroyable mutation ! – Travel-Fun

L'arboretum de la Vallée aux loups © nocidar / Adobe Stock







L’Arboretum de la Vallée-aux-Loups : Une Parenthèse Naturelle en Banlieue Parisienne

L’Arboretum de la Vallée-aux-Loups : Une Parenthèse Naturelle en Banlieue Parisienne

Un parc et une histoire

En hiver, parfois, il nous vient à l’esprit de rêver d’espaces en pleine nature. Alors, on se décide à parcourir quelques kilomètres vers le Sud, dans le département des Hauts-de-Seine, pour découvrir 13 hectares magnifiques emplis d’histoire. Le temps d’une journée, on y découvre des plantes incroyables, des arbres centenaires : en somme, un parc merveilleux.

Balades paisibles, voilà ce que vous offre l’Arboretum de la Vallée-aux-Loups, situé à Châtenay-Malabry. Au tout départ, cet espace formait un jardin aristocratique à la Française mais qui s’est rapidement modifié en jardin à l’Anglaise au cours du XIXe siècle – d’après les goûts de l’époque. C’est surtout Charles-Louis Cadet de Gassicourt, pharmacien de Napoléon, qui ajoute au parc des plantes rares et médicinales.

A la fin du siècle, plus précisément en 1890, le pépiniériste Gustave Croux acquiert le parc et l’enrichit à son tour de nouvelles espèces botaniques : il devient ainsi la vitrine de sa pépinière. Presque un siècle plus tard, l’arboretum retombe entre les mains du conseil général des Hauts-de-Seine qui pérennise le parc, l’ouvre au public, et surtout y crée des jardins à thèmes. Inséré au parc de la Vallée-aux-Loups, il est l’un des jardins les plus visités du département : sa beauté et sa sérénité nous expliquent pourquoi.

LIRE :  Découvrez le joyau caché de Paris : la "cathédrale-immobilière" classée monument historique ! Vous serez stupéfaits !

Des jardins magnifiques et des arbres remarquables

En tout, ce sont onze jardins et une place que l’on retrouve à l’arboretum de la vallée-aux-Loups. Le jardin Anglais, toujours présent, mais aussi le jardin de l’automne flamboyant sont majestueux à cette période de l’année. On retrouve aussi le jardin des convolvulacées et le jardin des floraisons, à voir surtout au printemps. Plus modernes, on peut y visiter aussi le jardin de l’architecture végétale ou encore celui des écorces et des feuillaisons.

Mais surtout, lorsqu’on se rend à cet arboretum, c’est pour admirer la place des grands arbres et ses espèces centenaires. Deux arbres s’y trouvant ont été labélisés “arbres remarquables” par l’association Arbres Remarquables : Bilan, Recherche, Études et Sauvegarde (A.R.B.R.E.S). D’abord, un chêne à feuilles de myrsine. Espèce originaire d’Asie, il est l’un des rares exemplaires européens. Mais surtout, on remarque davantage le cèdre bleu pleureur de l’Atlas. Au départ un simple cèdre bleu de l’Atlas, une mutation a donné un caractère pleureur à cet arbre si précieux. Couvrant plus de 600 m2, il est en fait le seul réel exemplaire de son espèce car ses graines donnent des cèdres bleus de l’Atlas dit “ordinaire”. C’est une majesté des arbres qui se trouve dans ce parc. Magique.

Informations Pratiques

L’Arboretum de la Vallée aux Loups

102 rue de Chateaubriand, 92290 Châtenay-Malabry

Accès gratuit, ouvert toute l’année sauf en janvier


Del Monique de Travel-Fun
Les derniers articles par Del Monique de Travel-Fun (tout voir)
LIRE :  Découvrez l'incroyable exposition du paysagiste de renom Constant Pape à Issy-les-Moulineaux - une expérience artistique à ne pas manquer !

Laisser un commentaire