Quand Paris a métamorphosé : Découvrez les moments captivants qui ont façonné la Ville Lumière !




Les premières fois qui ont marqué Paris


Les premières fois qui ont marqué Paris

Première horloge publique

Paris est une métropole appréciée pour sa culture, ses commerces et ses lieux de vie à n’en plus finir. Mais cela n’a pas toujours été le cas : même les villes les plus animées ont connu des premières fois !

Construite en 1371, l’horloge commandée par le roi Charles V à Henri de Vic est la première horloge publique installée dans la capitale. Installée sur la tour nord-est de la Conciergerie, sur l’île de la Cité, elle est constituée d’un immense cadran doré avec deux figures allégoriques : à gauche est représentée la loi, tandis que la justice apparaît à droite. On peut également y lire les initiales H pour Henri III et C pour Catherine de Médicis, et H et M pour Henri IV et Marguerite de Valois. Et cela fait maintenant plus de 650 ans qu’elle donne l’heure aux Parisiens !

Premier pont

Son nom est trompeur, puisque le Pont-Neuf est en réalité le plus ancien pont de la capitale. Construit à la fin du XVIe siècle, il fut l’un des premiers à être édifié avec de la pierre et dépourvu d’habitations. C’est aussi sur ce pont qu’est installée la première machine élévatrice d’eau de Paris, la pompe de la Samaritaine, qui abreuvait le Louvre et ses jardins. Une innovation importante pour l’époque.

Premier trottoir

C’est au début du XVIIe siècle que le premier trottoir de Paris a été aménagé sur le Pont-Neuf. Il permettait de traverser le pont sans être éclaboussé par la circulation maritime. De plus, l’aménagement du sol permettait d’éviter l’accumulation de la saleté et les traces laissées par les roues des calèches dans la terre.

Premier chocolat chaud

Difficile à croire, mais avant 1615, les Français ne connaissaient pas le chocolat. C’est lors du mariage d’Anne d’Autriche avec Louis XIII que le cacao fait son apparition dans l’hexagone. Mais il s’agissait encore d’un aliment de luxe, réservé à la cour de Versailles. Le chocolatier du Roi a ainsi ouvert la première boutique près du Louvre, où les Parisiens ont pu découvrir le chocolat chaud.

Première gare

C’est avec la gare Saint-Lazare que les chemins de fer apparaissent à Paris. Construite en 1837 pour relier Paris à Saint-Germain-en-Laye, elle est réaménagée quelques années plus tard selon les plans des architectes Alfred Armand et Eugène Flachat.

Premier grand magasin

Le premier grand magasin parisien est né en 1838 à l’angle de la rue de Sèvres et de la rue du Bac. Il a été ouvert par les frères Videau et a pris de l’ampleur après leur association avec Aristide et Marguerite Boucicaut. Ils ont établi différentes stratégies commerciales, faisant de ce magasin une adresse incontournable de Paris.

Premier music-hall

Le théâtre des Folies Bergères est le tout premier music-hall parisien. Inaugurée en 1869, cette salle de spectacle a accueilli de nombreuses têtes d’affiche, telles que Mistinguett, Maurice Chevalier et Joséphine Baker. Elle conserve aujourd’hui une architecture Art déco qui témoigne de la splendeur des Années folles.

Premier striptease

La capitale accueille le premier striptease français en 1894. L’artiste lyrique Blanche Cavelli se déshabille sur scène lors d’une pantomime jouée au Concert Lisbonne. Cela a provoqué de nombreux scandales et l’a fait passer à la postérité.

Premier feu rouge

Le tout premier feu rouge français a été créé au croisement des boulevards Saint-Denis et Sébastopol à Paris en 1923. À l’époque, il ne comportait qu’une seule couleur : le rouge.

Premier gratte-ciel

Le premier gratte-ciel de logements parisiens, la tour Albert, a été construit entre 1958 et 1960 dans le 13e arrondissement. Cet immeuble de 23 étages a été conçu par l’architecte Édouard Albert et est remarquable pour sa structure tubulaire et son chauffage par le sol.

Paris est une ville qui ne cesse d’évoluer et d’innover. Ces premières fois ont marqué l’histoire de la capitale et continuent de nous surprendre aujourd’hui.


Laisser un commentaire