Plongez dans l’incroyable histoire de cette bibliothèque millénaire, digne d’un conte de fées – Travel-Fun révèle un trésor caché !




Plongée dans l’abbaye d’Admont en Autriche

Plongée dans l’abbaye d’Admont en Autriche

Une abbaye historique au cœur des montagnes autrichiennes

Si l’on veut profiter d’une nature foisonnante et d’un décor de carte postale avec des montagnes à perte de vue, direction pour cela l’Autriche. Avec ses paysages pittoresques, une richesse exceptionnelle en monuments et musées ainsi que des complexes de loisirs sportifs hivernaux et estivaux, l’Autriche se dresse comme une destination touristique par excellence.

La découverte de l’abbaye d’Admont

C’est en plein cœur de l’Autriche, à l’entrée du parc national de Gesäuse dans la région de Haute-Styrie que se trouve l’historique abbaye d’Admont. Nichée entre les montagnes, cette abbaye bénédictine est d’ailleurs l’une des plus importantes d’Autriche puisque sa fondation remonte à l’an 1074.

La bibliothèque de l’abbaye : une pièce exceptionnelle

Bienvenue dans la plus grande bibliothèque monastique du monde, où près de 180 000 ouvrages reposent depuis plusieurs siècles, dont des œuvres rares comme l’édition originale de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert (1758) ou la Bible de Martin Luther.

Une caverne aux trésors qui abrite des œuvres littéraires majeures

Incroyablement riche, en termes de détails et de décorations, la bibliothèque est une salle à examiner méticuleusement sous tous les angles. À commencer par le sol de marbre en damier, parsemé de sculptures figurant les Quatre Dernières choses que sont La Mort, Le Jugement dernier, le Paradis et l’Enfer.

Une collection parmi les plus impressionnantes au monde

En plus des traditionnels ouvrages de théologie et de droits canon, la bibliothèque comprend également une impressionnante collection d’ouvrages consacrés aux sciences et à l’histoire. C’est d’ailleurs pour ces précieux livres que les nazis avaient réquisitionné plus de 2 000 ouvrages médicaux pour des expériences sur des cobayes humains dans les camps de concentration de Dachau.

Une expérience poétique en pleine nature

Pour terminer cette visite sur une note plus poétique, direction le parc extérieur où le simple fait de contempler l’étang apprécié des canards, avec les majestueuses montagnes en arrière-plan, est un nouveau spectacle à couper le souffle.

À lire également: Saviez-vous que cette majestueuse bibliothèque porte le nom de la sainte patronne de Paris ?

Bibliothèque Abbaye d'Admont


Laisser un commentaire