La façade Zaengerler et Roussel : un héritage incontournable à découvrir

Plongez dans l’histoire de Paris avec cette incroyable façade d’une entreprise de la Belle Époque!

Façade Zaengerler et Roussel © jlggbblog2.net




La façade Zaengerler et Roussel : un héritage incontournable à découvrir

Une découverte surprenante

En se promenant le long du cours de Vincennes, on s’attend à y faire des achats au marché. Pourtant, une façade éveille notre curiosité. Entre 1 kilo de pommes et trois tranches de jambon, on se rend compte qu’une façade, pas très grande, nous fait de l’œil… Deux noms, trois mots

Une famille de carreleurs

Entre les immeubles blancs, non loin de la rue de Charonne, du côté impair, se dévoile une façade bien particulière et décorée avec grand soin. Alors on s’y approche et on lit : Zaengerler et Roussel. Qui étaient-ils ? Si l’on regarde les autres inscriptions au-dessus de la grille d’entrée, il n’y a pas de doute : Carrelage. Faïence. Mosaïque.

  • Une famille de carreleurs
  • Implantation dans le 20e arrondissement depuis plusieurs générations
  • Création de l’entreprise Zaengerler et Roussel en 1930

Un savoir-faire hérité

Grâce à cette devanture, pas besoin de magazine ou de publicité pour prouver leurs techniques et leur savoir-faire : la façade fait tout. En dessous du nom, deux hommes en mosaïque en plein travail ; des artisans à l’œuvre dans la réalisation d’un carrelage magnifique. Et ça ne s’arrête pas seulement là : l’intérieur de l’immeuble est lui aussi décoré minutieusement de presque tous les carrelages, toutes les faïences, toutes les mosaïques qu’offre la boutique. Les sols et les murs sont, de haut en bas et de bas en haut, recouverts de nombreux échantillons colorés de carreaux et de mosaïques aux motifs abstraits ou géométriques.

Une histoire bouleversante

Dans les années 1930, l’entreprise va bon train : ils aident à la réalisation de plusieurs immeubles de l’architecte Fernand Renaud (celui au 53-55 rue Lermercier dans le 17e arrondissement ou encore celui au 9 rue Robert-Lecoin dans le 16e), mais aussi de l’église Saint Joseph de Villeneuve-la-Garenne dont le sol en carrelage a été réalisé par Zaengerler et Roussel. Seulement, à partir de 1938, la firme bat de l’aile et est mise en liquidation avant d’être rachetée. Cette façade, en fait, joue comme un héritage de la belle époque des mosaïques et du carrelage.

Lieu à visiter

Adresse : 29 Cours de Vincennes, 75012 Paris

Photo à la Une : Façade Zaengerler et Roussel © jlggbblog2.net


Del Monique de Travel-Fun

Laisser un commentaire