Plongez dans l’élégance du parc du 18e siècle conçu par un maître paysagiste français, juste aux portes de Paris ! – Travel-Fun






La Folie Saint-James : un joyau de verdure à Neuilly-sur-Seine

La Folie Saint-James : un joyau de verdure à Neuilly-sur-Seine

Se balader, ne serait-ce qu’une heure, dans un cadre de verdure est une activité des plus simples, mais ô combien satisfaisante. Le plaisir est encore plus grand quand le cadre en question est d’une incroyable beauté, digne d’un tableau d’un grand maître. Des parcs au cadre enchanteur, il en existe plusieurs à Paris, comme celui des Buttes-Chaumont ou Monceau. Mais la capitale est loin d’être la seule à disposer de tels espaces verts appréciés des petits comme des grands.

Une bataille d’égo pour savoir qui aura le plus beau domaine

Limitrophe de Paris, Neuilly-sur-Seine peut se vanter d’accueillir plusieurs monuments historiques comme l’église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, l’aile nord du château de Neuilly (détruit en 1848) ou encore l’hôtel de ville construit à la fin du XIXe siècle. Mais l’une des plus belles propriétés de la ville n’est pas un monument, mais un parc : celui de la Folie Saint-James, une demeure ayant appartenu à Claude Baudard de Vaudésir de Sainte-James, baron de Sainte-Gemmes-sur-Loire et contrôleur général de la Marine de Louis XV.

Un superbe espace vert qui était autrefois bien plus grand

Le réputé François Joseph Bélanger conçoit le parc sur le modèle des jardins pittoresques et anglo-chinois du 18e siècle en France, tels le Petit Trianon à Versailles, Bagatelle ou le parc Monceau à Paris. D’une superficie de 12 hectares, le parc s’étend des deux côtés de l’avenue de Longchamp et les parties communiquent par deux souterrains. Un canal sinueux le traverse, agrémenté de multiples ponts, de grottes et autres fabriques. Le domaine comporte même une extension vers la Seine dont l’eau, via une “pompe à feu”, alimentait le canal.

LIRE :  Découvrez Carmen sous un nouveau jour à Paris : une mise en scène moderne et éblouissante !

Un parc qui a coûté une somme affolante pour l’époque

L’une des pièces maîtresse du parc est sans conteste le “Grand Rocher”, un imposant empilement de blocs de grès, rapportés de la forêt de Fontainebleau. Cette fabrique aurait coûté à elle seule 1 600 000 livres. Voyant un jour passer le convoi de blocs de pierre tiré par une quarantaine de chevaux, Louis XVI aurait immédiatement appelé Sainte-James “l’homme au rocher”.

Conclusion

Malgré son histoire mouvementée, le parc de la Folie Saint-James demeure un lieu enchanteur, imprégné d’une riche histoire et d’une extravagance sans pareil. Une balade à travers ses allées permet de plonger dans l’atmosphère majestueuse du XVIIIe siècle, tout en appréciant la quiétude de la nature. Un véritable trésor caché à découvrir absolument.


Del Monique de Travel-Fun
Les derniers articles par Del Monique de Travel-Fun (tout voir)

Laisser un commentaire