Le Louvre sauvé de la destruction : une histoire incroyable à découvrir !

Louvre © Adobe Stock






Paris : La semaine sanglante de la Commune et le sauvetage du Louvre


Paris : La semaine sanglante de la Commune et le sauvetage du Louvre

Une semaine tristement mémorable dans l’histoire de Paris

Le 21 mai 1871, Paris connaît l’une des périodes les plus tragiques de son histoire. La Commune, un pouvoir insurrectionnel, fait régner une dictature révolutionnaire sur la capitale. Du 21 au 28 mai, la “Semaine sanglante” voit la perte de nombreuses vies, avec plus de 5000 morts décomptés dans les deux camps. Cette période laisse également une trace indélébile sur les monuments de la ville, avec des incendies volontaires touchant des lieux emblématiques.

Le Louvre menacé par les flammes

Le palais du Louvre, monument historique et l’un des musées les plus visités au monde, est lui aussi menacé par les incendies déclenchés par les communards. Le brasier rue de Rivoli est sur le point de gagner l’aile ouest du palais, menaçant ainsi une grande partie du bâtiment et les précieuses collections qui s’y trouvent.

Le combat héroïque d’un bataillon

En dépit des flammes et du chaos qui règne dans la ville, un commandant de chasseurs, Martian de Bernardy de Sigoyer, mobilise son bataillon pour sauver le Louvre. Avec pour objectif d’empêcher la propagation des flammes, les hommes travaillent sans relâche pour protéger le musée et ses trésors.

LIRE :  Plongez au cœur de l'architecture et de la photographie dans ce lieu historique de Paris : une exposition à ne pas manquer !

Pourquoi cette sauvegarde est-elle essentielle ?

  • 80 000 livres ont été consumés lors de l’incendie
  • Le conservateur du musée, Barbet de Jouy, a également joué un rôle crucial dans la préservation des collections

Un héros tragique qui veille encore sur le Louvre

Grâce à l’effort héroïque du bataillon, le musée du Louvre est finalement sauvé des flammes. Cependant, le commandant Bernardy de Sigoyer n’aura malheureusement pas le temps de voir les résultats de ses efforts. Son corps est retrouvé, et sa mort est un choc pour ses hommes, qui l’adoraient. Malgré cette tragédie, le chef du XXVIe bataillon de chasseurs à pied est célébré pour avoir préservé le palais et les collections nationales du Louvre.

Le sacrifice héroïque de Martian de Bernardy de Sigoyer reste ancré dans l’histoire de Paris, rappelant le courage et la détermination face à l’adversité. Avec son sauvetage du Louvre, il a laissé une marque indélébile sur la ville lumière et son patrimoine culturel.


Del Monique de Travel-Fun
Les derniers articles par Del Monique de Travel-Fun (tout voir)

Laisser un commentaire