“Le château somptueux où la reine de France s’est fait dérober le cœur” – un mystère captivant révélé par Travel-Fun!

Château des Ducs de Bretagne © saiko3p, AdobeStock







À la recherche du coeur dérobé de la reine Anne de Bretagne


À la recherche du coeur dérobé de la reine Anne de Bretagne

L’une des reines les plus connues et les plus appréciées de l’histoire de France est née dans le Château des Ducs de Bretagne, à Nantes, où elle a vécu de nombreuses années. Alors, quand son coeur a été dérobé en 2018, c’est toute la ville qui s’est lancée à sa recherche. On vous raconte cette folle histoire !

La reine bretonne

Connaissez-vous la célèbre Anne de Bretagne (1477-1514), hissée au rang de Reine de France… à 2 reprises ? Épouse des rois Charles VIII (1491-1498) et Louis XII (1499-1514), elle a profité de cette influence royale pour protéger le duché de Bretagne dont elle était autrefois duchesse.

  • La plus grande menace de ce duché, c’était le royaume de France lui-même !
  • En guerres depuis 1465, la victoire française a été obtenue en juillet 1488 lors de la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier.
  • Il aura fallu attendre le décès d’Anne en 1532 pour que la Bretagne soit finalement annexée au royaume de France !

Un château singulier

Saviez-vous que le Château des Ducs de Bretagne se situe en plein coeur de la ville de Nantes ? Il a été bâti au cours du XVe siècle par le duc de Bretagne François II puis par sa fille, Anne. Construit dans un esprit Renaissance très moderne, le château a été pensé comme une forteresse militaire défensive visant à repousser l’armée française dans le cadre de la Guerre de Bretagne.

LIRE :  Découvrez le secret de la superbe porte cachée dans une petite ruelle de Paris ! Une trouvaille à ne pas manquer !

Le bâtiment fut d’ailleurs revendu à la ville de Nantes en 1915 puis transformé en musée neuf ans plus tard. Aujourd’hui encore, vous pouvez visiter gratuitement les remparts et les jardins du château ! Et si l’histoire de la ville vous intéresse, le musée vous ouvre grand les bras.

Jusqu’au 5 mai 2024, venez profiter d’une exposition temporaire unique sur Gengis Khan, souverain mongole emblématique des XII et XIIIe siècles.

Le drame de 2018

Les Nantais sont très attachés à Anne de Bretagne, ainsi qu’à ses reliques. Alors, quand l’écrin en or contenant le coeur de la reine a été volé dans la nuit du 13 au 14 avril 2018 dans le musée départemental Thomas Dobrée, l’élan de panique s’est généralisé partout !

Dérobé en même temps que des pièces de monnaies médiévales et qu’une statue hindoue en or, on a craint que les voleurs ne décident de faire fondre le reliquaire pour en récupérer le métal coûteux.

Les quatre coupables ont heureusement été interceptés avant que l’irréparable ne soit commis, et la tête pensante du projet a informé les enquêteurs que leur butin avait été enterré dans une zone boisée aux alentours de Saint-Nazaire, à plus de 70 kilomètres de Nantes. Protégés dans du plastique, tous les objets ont été retrouvés dans un état convenable puis restitués au musée Dobrée en septembre 2018.

Une fin plutôt heureuse mais qui ne fait oublier à personne la crainte de ne plus jamais revoir ce bijou d’histoire !



Del Monique de Travel-Fun

Laisser un commentaire