Le village médiéval de Sainte-Enimie dans les gorges du Tarn

La fascinante légende de ce village enchanteur au pied de falaises majestueuses, inspirée d’un prodige vécu par une princesse mérovingienne ! – Une révélation sensationnelle qui suscite l’engouement !

Sainte-Enimie




Le village médiéval de Sainte-Enimie dans les gorges du Tarn

Les gorges du Tarn

Sainte-Enimie, désigné dix-huitième Village préféré des Français en 2014, est un ancien bourg médiéval situé sur le grand site classé des gorges du Tarn. Ces gorges, parmi les plus hautes de la région Occitanie, sont un canyon creusé par le Tarn entre le causse Méjean et le causse de Sauveterre. La rivière prend sa source sur le mont Lozère et traverse les plateaux des grands Causses composés de calcaire. Les gorges offrent un paysage mêlant creux et hauteur, avec d’importantes failles et de petits lacs souterrains.

Une traversée médiévale au sein du village

Le village de Sainte-Enimie, blotti au cœur des gorges du Tarn, est un lieu enchanteur. En flânant dans ses ruelles pavées, on découvre des maisons à colombages, des placettes charmantes et la Halle au blé, où se trouve une des dernières mesures à grains. Une église de style roman tardif et des vestiges de l’ancien monastère bénédictin fondé en 951 sont également des points d’intérêt à visiter. La salle capitulaire de l’ancien monastère, ouverte durant l’été, accueillait autrefois les moines, les pèlerins et les voyageurs de passage.

Si vous souhaitez prendre de la hauteur, un sentier vous mène à une grotte surplombant le bourg, où la légende raconte qu’une certaine princesse Enimie se serait retirée pour y vivre en ermite. En continuant votre promenade, vous pourrez atteindre un petit promontoire offrant une vue imprenable sur le village.

Qui était Enimie ?

Enimie était une princesse mérovingienne du VIIe siècle, fille de Clotaire II et sœur du roi Dagobert 1er. Connue pour sa beauté rayonnante et sa piété, Enimie souhaitait consacrer sa vie à Dieu malgré l’opposition de son père. Selon la légende, elle fit une prière pour perdre sa beauté et échapper à un mariage arrangé. Ses vœux furent exaucés et elle fut touchée par la lèpre. Un ange lui indiqua de se baigner dans la fontaine de Burle, située dans les gorges du Tarn. Enimie obéit et un miracle se produisit : sa maladie disparut miraculeusement. Elle entendit alors l’appel de Dieu et décida d’évangéliser la région. C’est ainsi que le monastère fut fondé sur les hauteurs du village de Sainte-Enimie.

Maintenant, vous savez pourquoi ce charmant village médiéval porte le nom de Sainte-Enimie et pourquoi il est si riche en histoire et en légendes. Si vous êtes un amateur d’architecture médiévale, d’histoire et de paysages à couper le souffle, Sainte-Enimie dans les gorges du Tarn est l’endroit idéal pour une escapade inoubliable.


Del Monique de Travel-Fun

Laisser un commentaire