Au Rocher de Cancale : L’histoire d’un restaurant emblématique de Paris

La couleur cyan de ce restaurant a marqué Balzac et l’histoire de la Comédie humaine – Découvrez son incroyable histoire avec Travel-Fun!

Au Rocher de Cancale - © Marat




Au Rocher de Cancale : L’histoire d’un restaurant emblématique de Paris

Un restaurant né sous le Consulat

Cette jolie façade toute bleue, située dans le quartier des Halles, ne date pas d’hier ! Et c’est d’ailleurs dans son enseigne historique que les personnages de La Comédie humaine d’Honoré de Balzac aimaient défiler autrefois…

L’histoire de ce restaurant commence au début du XIXe, sous le Consulat. C’est au n° 59 de la rue Montorgueil, dans le quartier des Halles, que l’établissement est ouvert par un ancien vendeur d’huîtres, dénommé Alexis Balaine.

  • Le coin est d’ailleurs connu pour son commerce d’huîtres, un mollusque que les Parisiens apprécient tout particulièrement à cette époque.
  • Balaine vend l’affaire dans les années 1810 à un certain Pierre Frédéric Borel pour la modique somme de 70 000 francs.

Une enseigne balzacienne

Si ce restaurant a une renommée particulière, c’est grâce à un célèbre écrivain du XIXe siècle à qui l’on doit une œuvre conséquente : Honoré de Balzac.

En effet, l’auteur était un habitué du restaurant, et c’est dans sa fameuse Comédie humaine que les personnages s’y rendent à leur tour.

  • Henri de Marsay, madame du Val-Noble, Coralie, Lucien de Rubempré, Étienne Lousteau ou Dinah de La Baudraye, tant de personnages qui prennent l’habitude de s’y retrouver.

Un lieu classé aux Monuments historiques

La concurrence étant trop forte sous le règne de Louis-Philippe, le restaurant a dû fermer ses portes en 1846. Mais l’établissement finit par rouvrir dans la rue Montorgueil, cette fois-ci de l’autre côté, au n° 78.

Le lieu se spécialise une nouvelle fois dans les plats à base d’huîtres et est aujourd’hui classé aux Monuments historiques, conservant le charme du XIXe siècle dans son architecture.

Au Rocher de Cancale

Informations pratiques :

78 rue Montorgueil, 75002 Paris

À lire également :

Sur les traces de Balzac à Paris

Image à la une : Au Rocher de Cancale – © Marat


Del Monique de Travel-Fun

Laisser un commentaire