Fin programmée des devantures fleuries des cafés parisiens : une révolution visuelle inéluctable qui ne vous laissera pas indifférent !




Bientôt la fin des devantures fleuries pour les cafés parisiens ?

Bientôt la fin des devantures fleuries pour les cafés parisiens ?

Une floraison de cafés fleuris

Depuis quelques années maintenant, Paris a vu fleurir ses cafés. Dans n’importe quel arrondissement, les devantures changent de forme pour se garnir de petits bouquets – souvent artificiels – dont la couleur s’associe à celle de l’établissement. Mais depuis l’année dernière, la Mairie de Paris menace d’y mettre fin…

La Mairie de Paris hausse le ton : une décision déflorable ?

Seulement voilà, la Mairie de Paris semble être allergique à ce pollen. L’année dernière déjà, Olivia Polski (PS), Adjointe à la Maire de Paris en charge du commerce, de l’artisanat, des professions libérales et des métiers d’art et mode, avait exprimé sont avis sur la question, déplorant la multiplication de ces façades dans la capitale. Elle appelait alors à une étude “au cas par cas” pour savoir quels commerces respectent les réglementations en vigueur. Pour rappel, la planification d’une terrasse ainsi que la modification d’une devanture – surtout si celle-ci joue sur la façade d’un immeuble – doit respecter des règles strictes d’urbanisme. De plus, Frédéric Badina-Serpette (EELV), délégué auprès du Maire du 18e chargé de la propreté de l’espace public, du réemploi et de l’économie circulaire, dénonce sur Twitter ce bourgeonnement massif :

LIRE :  Découvrez l'art de la fusion culinaire péruvienne et japonaise dans ce magnifique restaurant parisien !

Tweet de Frédéric Badina-Serpette :

Conclusion

De quoi faire trembler ces commerces pour lesquels le sort de ces jardins aériens pourrait être scellé d’ici la rentrée…


Del Monique de Travel-Fun
Les derniers articles par Del Monique de Travel-Fun (tout voir)
LIRE :  Découvrez l'exposition choc qui retrace l'évolution de l'avortement en France - une histoire moderne captivante !

Laisser un commentaire