Découvrez les 4 lieux les plus effrayants de Paris : Oserez-vous les explorer ?





Les lieux terrifiants de Paris pour Halloween

Les lieux terrifiants de Paris pour Halloween

La chapelle Notre-Dame de la Consolation

Chapelle Notre-Dame-de-Consolation

Si Paris est surnommée la Ville Lumière, elle a aussi sa part d’ombre et abrite quelques lieux plutôt terrifiants… Qu’ils soient plongés dans l’obscurité, remplis d’ossements ou habités par des fantômes légendaires, ces endroits qui font peur attirent malgré tout les amateurs de frissons. En particulier pendant cette période d’Halloween ! Et vous, oserez-vous vous y aventurer ?

Cette chapelle néo-baroque située dans le 8e arrondissement de Paris a été construite sur le lieu d’un terrible accident : l’incendie du bazar de la Charité, qui a fait plus de 200 victimes en 1897. Mais elle est davantage réputée pour ses phénomènes paranormaux, rapportés par plusieurs visiteurs. En effet, certains affirment avoir entendu d’étranges bruits au sein de l’édifice, tandis que d’autres auraient été témoins d’apparitions paranormales en dehors des horaires de la messe… Notre-Dame de la Consolation serait-elle hantée ?

La maison hantée de l’avenue Frochot

Maison hantée de l'avenue Frochot

A l’entrée de l’avenue Frochot, une maison fut le théâtre de plusieurs drames et a désormais la réputation d’être maudite. À la fin du XIXe siècle, le compositeur Victor Massé y décède de la terrible maladie de Charcot, qui emportera aussi un autre propriétaire, le critique de théâtre Matthieu Galey, dans cette même maison 100 ans plus tard ! Sans compter qu’entre temps, une servante de cette demeure est sauvagement assassinée à coups de tisonnier alors qu’elle est dans les escaliers… Dans les années 1970, la chanteuse Sylvie Vartan achète ce lieu mais elle n’y emménagera jamais. Aurait-elle vu un fantôme ?

Evénement : Si vous aimez les histoires sombres, vous allez adorer notre visite insolite des mystères et légendes de Paris !

Le cimetière du Montparnasse

Cimetière du Montparnasse

Qu’y a-t-il de plus flippant qu’un cimetière à la tombée de la nuit en plein hiver ? Surtout celui du Montparnasse, où un célèbre criminel surnommé “le Vampire” exhumait autrefois des cadavres pour s’adonner à de la nécrophilie… Heureusement, il est arrêté dans la nuit du 15 au 16 mars 1849 et interné au Val de Grâce. Cependant, aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’écopera que d’un an de prison pour violation de sépulture !

Les catacombes de Paris

Les catacombes de Paris

“Arrête ! C’est ici l’empire de la mort” : voici l’inscription qui garde l’entrée des catacombes de Paris… De quoi faire frémir n’importe qui ! Ce cimetière géant à 20 mètres de profondeur sous nos pieds compte en effet pas moins de 6 millions de dépouilles, réparties sur des kilomètres de galeries. Parmi ces corps, il y a celui de Philibert Aspairt, un portier du Val de Grâce qui y fut retrouvé en 1804, 11 ans après sa descente ! Il s’était engouffré dans une galerie située sous l’actuelle rue Henri Barbusse (alors appelée rue d’Enfer) et n’avait visiblement jamais retrouvé la sortie… Une stèle est désormais érigée en sa mémoire.

À lire également : Vous vous demandez que faire à Paris pour cet Halloween 2023 ? Voici nos bons plans préférés !



Laisser un commentaire