Découvrez le village en bord de l’eau classé Pays d’Art et d’Histoire, renommé pour son prieuré du XIe siècle !




À la découverte des trésors de Carennac en Dordogne


À la découverte des trésors de Carennac en Dordogne

Dresser une liste des activités touristiques possibles en Dordogne, c’est un peu comme ouvrir la boîte de Pandore tant il y a de choix. Bien entendu, il y a les châteaux, car ce n’est pas pour rien que l’on surnomme la Dordogne le “pays aux 1000 châteaux”. Il y a également ces sites naturels, parfois préhistoriques, ornés de peintures, de gravures et autres curiosités naturelles comme des gouffres et des grottes qui témoignent de l’histoire géologique et humaine des lieux. Sans oublier les rivières et les traditions gourmandes, que l’on prend un malin plaisir à déguster chez l’artisan ou à la table d’un bon restaurant. Mais la Dordogne, ce sont aussi de charmants villages vieux de plusieurs siècles qui regorgent de merveilles à découvrir d’urgence…

Un morceau parfaitement préservé du Moyen Âge

Et si l’on vous disait que, sur les rives de la Dordogne, trônent paisiblement maisons Renaissance aux fenêtres sculptées et aux toitures brunes s’enchevêtrant autour d’un prieuré clunisien du XIème siècle ? Bien que le site soit occupé depuis la période gallo-romaine, c’est bel et bien le Moyen Âge qui transpire dans les ruelles de Carennac. Classé parmi les Plus Beaux Villages de France, ce village médiéval de la Vallée de la Dordogne doit en effet sa renommée à l’abbaye de Cluny, qui y fonda un prieuré en 1047.

  • Le site est occupé depuis la période gallo-romaine
  • Abbaye de Cluny a fondé un prieuré en 1047

Après une longue période de prospérité, le bourg monastique fut ravagé, comme de nombreux villages en France, par la guerre de Cent ans. Mais tel un phénix, Carennac sut renaître de ses cendres pour intégrer l’art nouveau de la Renaissance à son ADN. C’est ainsi qu’apparut notamment le Château des Doyens, érigé le long du flanc nord de l’église.

Le cloître de Carennac

© Carennac

Terre d’inspiration pour narrer l’Odysée d’Homère

Un ensemble monastique presque millénaire, un château, un emplacement de choix au bord de l’eau et une place de choix de témoin de l’Histoire, Carennac a tout d’un village inspirant. C’est ici-même que vécut quelques années Fénelon, de son véritable nom François Salignac de Lamothe, futur archevêque de Cambrai. Face à Carennac se trouve d’ailleurs l’île baptisée Calypso, en référence à la nymphe charmeuse de la mythologie grecque qui séduisit Ulysse et accueillit son fils Télémaque. C’est d’ailleurs ici, dans cet “heureux coin de terre” que Fénelon aurait écrit son fameux traité d’éducation “Les Aventures de Télémaque” à l’attention du petit-fils de Louis XIV.

Le point de départ de formidables balades

Mais au-delà de l’art et de l’histoire, Carennac est aussi une terre de sport. Avec la Dordogne à ses pieds, c’est un gigantesque cours d’eau à disposition qui ne demande qu’à se transformer en formidable terrain de jeu. Depuis la base nautique de Carennac, il est ainsi possible de parcourir la Dordogne en canoë-kayak ou en canoraft 6 places.

  • Parcours en canoë-kayak ou en canoraft 6 places
  • Chemins de randonnées

Carennac jouit d’un autre avantage non-négligeable lorsque l’on est en séjour et que l’on adore visiter : sa proximité avec d’autres sites remarquables de la région. Ainsi, à environ 1à minutes du village, on peut plonger dans l’impressionnant Gouffre de Padirac, à 75 mètres de la surface pour parcourir un peu plus d’1 km de galeries. Et pour ceux qui aiment voyager dans le temps, on peut également partir sur les traces des hommes préhistoriques à l’Archéosite des Fieux ou visiter le château fort de Castelnau-Bretenoux.

Une invitation à l’évasion

Une chose est sûre : quel que soit le programme, on revient forcément par Carennac, ne serait-ce que pour se reposer et reprendre des forces à la table d’un délicieux restaurant. Cuisine de terroir, ambiance familiale, emplacement exceptionnel… tous les ingrédients sont à Carennac pour se régaler !


Laisser un commentaire