Découvrez le village du XVe siècle aux maisons artisanales légendaires!




Une escapade féerique en Bretagne : à la découverte du hameau de Kerascoët

Une escapade féerique en Bretagne : à la découverte du hameau de Kerascoët

Région au caractère fort et unique, la Bretagne a su puiser dans ses traditions pour devenir une destination et un lieu de vie appréciés de beaucoup. Avec ses décors de carte postale, la géographie de la Bretagne invite d’emblée au voyage et à l’émerveillement, grâce notamment à des paysages foncièrement différents entre les départements et des lieux façonnés par plusieurs générations.

Une culture, une langue, un riche patrimoine bâti, une nature préservée, une forte présence de la mer et une biodiversité remarquable : tels sont les atouts du Finistère, l’un des départements les plus emblématiques de la Bretagne.

Un hameau caché, comme hors du temps

C’est au détour d’une paisible randonnée dans le Finistère Sud que l’on peut par exemple apercevoir un petit village de chaumières, dans la plus pure tradition de la campagne bretonne. Situé dans la commune de Névez et non loin de Pont-Aven ou de Concarneau, bienvenue au hameau de Kerascoët. Datant du XVe siècle, ce hameau est le meilleur moyen de remonter le temps, pour mieux découvrir ces maisons faites de granit et avec un toit de chaume.

  • Les toits de chaume étaient couramment utilisés jusqu’au XIXe siècle
  • Les maisons étaient recouvertes de paille de seigle, mais aujourd’hui elles utilisent des roseaux pour leur durabilité

D’ailleurs, en se baladant un peu dans le petit hameau, il y a de fortes chances de tomber sur le four à pain et le puits où se rassemblaient autrefois les habitants de Kerascoët.

Demeures uniques en France

Parmi ces charmantes chaumières figurent les célèbres “maisons en pierre debout”, ces grands blocs de granit destinés à monter les murs des maisons et des enclos. Il s’agit en fait de monolithes de 30 à 50 cm de large, pouvant aller jusqu’à 2,7 m de hauteur et 25 cm de profondeur, qui sont ensuite collés entre eux et recouverts de bois et de poutres pour former le toit. Protégées par le label “Paysage de reconquête”, ces demeures sont uniques en France et, surtout, parfaitement conservées.

Une étape obligatoire pour profiter pleinement du Finistère

Bien qu’il n’y ait malheureusement qu’une quinzaine de chaumières, il existe toutefois plusieurs autres raisons de prolonger l’expérience en terres finistériennes. Tout d’abord, direction le cœur de la ville de Névez, où l’on peut admirer l’architecture des maisons néo-bretonnes, des chaumières et de nombreux éléments culturels et de patrimoine breton, et profiter de l’ambiance locale de son marché.

Surtout, Névez est connue pour ses plages de sable fin et ses eaux bleues préservées. Outre la plage de Rospico, que diriez-vous d’un aller-simple express pour Tahiti ? Un sable blanc et fin et une eau turquoise à perte de vue, c’est bel et bien le décor de rêve qui attend les curieux sur la très bien nommée plage de Tahiti. Faisant également partie de la commune de Névez, Port Manech dispose également d’une belle plage, avec une vue imprenable sur l’embouchure de l’Aven et du Belon, sans oublier son port, qui fut auparavant celui des pêcheurs à la sardine.

Enfin, pour prolonger cette sensation d’aventure démarrée dans le hameau de Kerascoët, il est possible d’embarquer depuis Port Manech pour l’archipel des Glénan, où sept îlots autour d’une mer intérieure aux eaux transparentes et des plages de sable blanc attendent les curieux.

Bienvenue à Tahiti… en Bretagne !

En conclusion, la Bretagne, et tout particulièrement le Finistère, regorge de trésors insoupçonnés. Le hameau de Kerascoët offre une plongée dans l’histoire et la tradition bretonne, tout en s’insérant dans un cadre naturel d’une beauté stupéfiante. Une visite à ne pas manquer lors d’un séjour dans cette magnifique région de France.

Par: Auteur Passionné


Laisser un commentaire