Un restaurant gastronomique dans un pavillon du XIXe siècle au Bois de Boulogne

Découvrez le secret le mieux gardé de Paris : un joyau culinaire de la Belle Époque, niché aux portes de la capitale !

Intérieur du restaurant La Grande Cascade - © Restaurants Parisiens




Un restaurant gastronomique dans un pavillon du XIXe siècle au Bois de Boulogne

Un restaurant gastronomique situé en pleine nature, dans un pavillon tout en métal et en verre construit pour Napoléon III ? C’est bien de cette adresse assez extraordinaire que nous vous parlons aujourd’hui.

L’aménagement du Bois de Boulogne

À partir de 1852, le bois de Boulogne est cédé à la Ville de Paris par Napoléon III. Selon sa volonté, un chantier est alors mené afin d’aménager de vastes jardins, des plans d’eau artificiels et de petites collines. En tout, 200 000 arbres y sont plantés et un pont est créé pour relier deux îles. Le tout est alors pensé comme un paysage à l’anglaise, avec des chemins sinueux, des pièces d’eau, des ensembles de rocailles, ainsi qu’un petit kiosque. Plusieurs pavillons sont également conçus : certains sont des pavillons de garde qui encerclent le bois, tandis que d’autres sont destinés à l’empereur, lors de ses passages. La plupart de ces bâtiments du XIXe siècle ont pu être conservés, et c’est justement dans l’un d’eux que se trouve un restaurant renommé.

Lac Inférieur du Bois de Boulogne

Un pavillon du XIXe siècle

C’est précisément dans un splendide pavillon de l’époque de Napoléon III que se cache un restaurant gastronomique tenu par le chef Frédéric Robert. En effet, ce pavillon était à l’origine un lieu de halte pour l’empereur venu chasser dans le bois. Situé aux pieds de la Grande Cascade, près de l’hippodrome de Longchamp, il est devenu un restaurant pour l’Exposition universelle de 1900. Avec sa structure en métal et ses immenses verrières, on peut profiter d’une vue exceptionnelle sur les jardins, en particulier l’été, sous la splendide marquise ornant sa terrasse. L’intérieur, avec ses lustres, dorures, et miroirs, conserve un décor Second Empire, tout en composant avec le style Art Nouveau de l’architecture.

Terrasse du restaurant La Grande Cascade

Un restaurant gastronomique

Désormais, dans ce restaurant nommé La Grande Cascade (en référence à la cascade du bois), le chef Frédéric Robert cherche à renouveler la haute gastronomie française avec des plats inventifs, comme ses incontournables :

  • Macaroni au céleri-rave
  • Ris de veau saisi au beurre demi-sel
  • Lièvre à la royale du sénateur Couteaux
  • Turbot cuit dans une pâte aux algues et sel de mer

Sans oublier les desserts : crêpes Suzette flambées, Baba parfumé au romarin, Mille Feuille vanillé… Avec des plats comme ceux-ci, le restaurant La Grande Cascade est étoilé au Guide Michelin depuis 1965. La carte s’adapte ainsi aux saisons et aux arrivages, composant selon les retours de chasse, de cueillette ou de pêche. L’occasion de découvrir des plats variés tout au long de l’année.

Intérieur du restaurant La Grande Cascade

Et après le repas, il est encore possible de profiter d’une jolie traversée sur le lac du bois, ou encore de tester ses lancers au practice de golf.

La Grande Cascade
Route de la Vierge-aux-Berceaux, 75016 Paris

A lire également :

Vous cherchez un restaurant bistronome à Paris ? Voici nos adresses préférées en 2023 !

Image à la une


Del Monique de Travel-Fun

Laisser un commentaire