Découvrez le jardin zen de 4 hectares près de Paris qui va vous laisser sans voix !

Jardin Albert Kahn






Les Jardins Albert Kahn : Un Voyage Autour du Monde à Paris


Les Jardins Albert Kahn : Un Voyage Autour du Monde à Paris

Un ancien jardin

En ces temps un petit peu morose de l’automne parisien, on peut chercher à s’évader dans des contrées lointaines hors des murs de la ville. Voyager en cette période – comme toujours, finalement – est une bonne idée, mais parfois l’envie nous prend de ne pas quitter notre région adorée. Alors, alors, on découvre ses merveilles, ses parcs et ses jardins, qui un à un nous transportent dans des pays lointains…

On prend donc la ligne 10 du métro, arrêt Porte de Saint Cloud, et l’on descend à Boulogne-Billancourt. Au croisement de la rue du Port et de la rue des Abondances se trouve une entrée qui, lorsqu’on la franchit, nous fait voyager au pays du Soleil-Levant. Sur quatre hectares se dévoilent devant nous des herbes, des plantes, des paysages, des bâtiments somptueux, et un nom : Albert Kahn. Alsacien d’origine, né dans la Bas-Rhin, ce banquier et philanthrope monte à Paris dès ses 16 ans. Il s’intéresse notamment à l’Humanité avec un grand H et à toute chose qui peut nous rapprocher les uns les autres. Pacifiste, il crée plusieurs fondations et favorise le décloisonnement disciplinaire. À partir de 1909, il lance son projet d’inventaire visuel du monde : Les Archives de la Planète. Ce jardin, dont il a commencé l’érection en 1895, devient alors le premier et le plus grand vaisseau de ses travaux.

Un jardin japonais magnifique

Lorsque l’on découvre pour la première fois ces jardins magnifiques, la grandeur du lieu ainsi que sa beauté nous font chavirer le cœur d’une douce impression de zenitude. Grand voyageur, Albert Kahn s’est ainsi servi de ses escapades – surtout au Japon – pour créer ce lieu si charmant. Ce jardin japonais immense nous fait voyager à l’autre bout de la planète quand on s’y balade. On découvre allègrement sa montagne d’azalées en fleur, ses berges de galets, mais surtout un pont rouge japonisant qui évoque le Shinkyō, ce pont traditionnel qui mène la voie jusqu’aux sanctuaires Shinto japonais, encadré de cerisiers du Japon. Impérial. Un cours d’eau entoure le tout, laissant paraître une douce mélodie nous suivant le long de notre épopée.

D’autres voyages incroyables

Et puis, avant de retourner dans la vie quotidienne, on découvre, émerveillés, les jardins à la française et à l’anglaise qui accompagnent ceux japonais. Entre le cottage, la petite rivière, la pelouse, et la serre, ce sont des centaines d’espèces de plantes florales, vivaces, et d’arbustes qui poussent çà et là dans le jardin. Magnifique. Et on termine alors notre course dans la forêt vosgienne qui rappelait au banquier les paysages de son enfance. Un voyage en Alsace après le Japon et l’Angleterre : un tour du monde magnifique sans sortir de la région parisienne.

Le musée départemental Albert-Kahn
2 Rue du Port, 92100 Boulogne-Billancourt

Plus d’informations ici !

Photo à la Une : Les jardins Albert Kahn © Marat Lala / Adobe Stock



Del Monique de Travel-Fun
LIRE :  Découvrez le restaurant coréen autentique qui vous transportera directement à Séoul - À deux pas de Montparnasse !

Laisser un commentaire