Découvrez le château flamand occupé pendant la Seconde Guerre mondiale, où les jardins médiévaux vous transportent dans le temps – Une expérience inoubliable à ne pas manquer!




Le château d’Esquelbecq : un héritage flamand restauré

Le château d’Esquelbecq : un héritage flamand restauré

Une “architecture flamande de style Renaissance”

Situé dans la commune du même nom, le château d’Esquelbecq (59) se caractérise par son architecture flamande de style Renaissance. Il est mentionné pour la première fois au IXe siècle, date d’apparition de la motte féodale. Composé de huit tours et cerné de douves, deux ponts permettent d’y accéder. Le château d’Esquelbecq comporte une cour d’entrée qui s’étend sur un hectare, ainsi qu’un colombier à bulbe datant du XVIIe siècle. Son nom provient de ekelsbeke, “près du ruisseau aux glands” en flamand, qui évoque les chênes de Houtland.

Challenges et réhabilitation

  • Le domaine a été touché par des guerres et la Révolution française
  • Abandonné par les propriétaires endettés
  • Occupé par l’armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale

Restauration

Pendant près de trente ans, le château, vide, a été restauré pour retrouver sa splendeur d’antan. La toiture a été entièrement restaurée en 2015.

Des jardins ravissants

L’extérieur du château est tout aussi impressionnant. Son jardin à compartiments inspiré des jardins clos du Moyen Âge se démarque par sa symétrie, ses perspectives courtes et ses arbres fruitiers anciens (poiriers, pommiers). Il contient notamment un potager composé de huit parcelles rectangulaires. Un autre lieu à ne pas manquer est le parc paysager aux arbres centenaires imaginé par un ancien maire du village, Louis Colombier, entre 1821 et 1852.

Informations pratiques :

Château d’Esquelbecq
10 Place Alphonse Bergerot
59470 Esquelbecq

A lire également :

Cet élégant domaine que l’on surnomme “désert” aurait inspiré Marie-Antoinette pour son hameau à Versailles !

Image à la une : Château d’Esquelbecq © La Demeure Historique

Sources : Château d’Esquelbecq, Fondation du Patrimoine, Office de Tourisme des Hauts de Flandre Julien Mazzerbo


Laisser un commentaire