Découvrez le bâtiment parisien de 1920 avec 45 000 cellules photovoltaïques – une prouesse technologique époustouflante!

Le Losserand - © Groupe Arcane




Découvrez l’hôtel industriel du Losserand à Paris

Au cœur du 14e arrondissement de Paris, l’hôtel industriel du Losserand

Le quartier Plaisance

Au sein du quartier Plaisance, au sud du 14e arrondissement, se trouve un curieux édifice au 168 bis rue Raymond-Losserand. Cette voie très ancienne, dont les premières mentions datent de 1210, était autrefois nommée la chaussée de Vanves. À la fin des années 1830, le quartier commence à s’urbaniser, après la destruction du château du Maine, et la rue de Vanves devient finalement la rue Raymond-Losserand en hommage au résistant communiste.

Une ancienne station d’électricité

Au 168 bis de la rue Raymond-Losserand se trouve une ancienne sous-station d’électricité du réseau de distribution parisien, construite en 1920. À partir de 1889, la capitale commence à être électrifiée, et la station de la rue Raymond-Losserand concernait alors le secteur de la Rive gauche, et régulait ses éclairages.

45 000 cellules photovoltaïques

Dénommé “Le Losserand”, cet hôtel industriel a été réaménagé en 2008 par l’architecte Emmanuel Saadi. Celui-ci a conservé le bâtiment d’origine, avec ses pierres meulières et son bandeau orné de céramique. L’architecte a toutefois ajouté de grands vitrages composés de 45 000 cellules photovoltaïques, qui donnent des effets bleus irisés. Ces panneaux photovoltaïques permettent de produire 60 000 kWh/an, couvrant ainsi la consommation des parties communes, en plus d’accueillir aujourd’hui plusieurs entreprises dans le secteur des technologies de l’information et de la communication.

LIRE :  Découvrez ce village exceptionnel à seulement 2 heures de Paris : l'un des plus beaux de France !

Visitez le Losserand au 168 bis rue Raymond-Losserand, 75014 Paris et découvrez l’histoire industrielle de la Ville Lumière.


Del Monique de Travel-Fun
Les derniers articles par Del Monique de Travel-Fun (tout voir)

Laisser un commentaire