Découvrez la transformation époustouflante de ce quartier parisien autrefois surnommé “la Grande Cour des Miracles” – Travel-Fun

La rue Réaumur - © Vide en ville






La Cour des Miracles de Paris : une histoire fascinante


La Cour des Miracles de Paris : une histoire fascinante

Une géographie sociale

C’est l’un des arrondissements les plus réputés de la capitale, et pourtant, il était autrefois le quartier général des mendiants et des escrocs. La Cour des Miracles, qui a inspiré Victor Hugo dans son roman Notre-Dame de Paris, était un ensemble d’espaces de non-droit sous l’Ancien Régime, regroupant des personnes défavorisées.

  • Apparue au XVIIe siècle
  • Une douzaine de cours à Paris
  • Bases de légendes populaires

Des escrocs aux noms inventifs

Au cœur de l’actuel 2e arrondissement se trouvait la plus grande Cour des Miracles parisienne. Les mendiants, voleurs et prostituées qui y vivaient jouaient des rôles spécifiques, avec des noms farfelus tels que les “malingreux”, les “marcandiers” ou encore les “orphelins”.

La “Grande Cour des Miracles”

La Grande Cour des Miracles occupait plusieurs rues du 2e arrondissement. Organisée selon des lois et des hiérarchies, elle était dirigée par un roi et des chefs de court. Victor Hugo s’est inspiré de cette cour pour son roman Notre-Dame de Paris, donnant forme à ses personnages en s’appuyant sur les études d’Henri Sauval.

La Cour des Miracles a finalement été détruite en 1784 pour construire un marché des marées.

À lire également : à quoi ressemblait vraiment la Cour des Miracles ?

Image à la une : La rue Réaumur – © Adobe Stock

LIRE :  Découvrez le lien étonnant entre la façade parisienne et les ruines de Pompéi - une histoire qui va vous surprendre !


Del Monique de Travel-Fun
Les derniers articles par Del Monique de Travel-Fun (tout voir)

Laisser un commentaire