Suzanne Valadon : Une vie d’artiste libre à Montmartre

Découvrez la femme exceptionnelle qui a enchanté Montmartre en tant que peintre, modèle et acrobate dans cet atelier incroyable ! Impressionnant !

Atelier de Suzanne Valadon - © Elwin van Eede




Suzanne Valadon : Une vie d’artiste libre à Montmartre

Une enfance mouvementée à Montmartre

Née en 1865 à Bessines-sur-Gartempe, Suzanne Valadon a grandi dans le quartier populaire de Montmartre, élevée par sa mère, une blanchisseuse. À l’âge de 15 ans, elle se lance dans une carrière d’acrobate de cirque, avant de devenir modèle pour de nombreux artistes.

Un apprentissage artistique unique

En étant modèle, Suzanne Valadon apprend les rythmes du trait et les associations de la palette. Encouragée par Henri de Toulouse-Lautrec, elle se met à la peinture dès 1892, sous le nom de Suzanne Valadon.

Des portraits de femmes libres

A partir du XXe siècle, Suzanne Valadon gagne en renommée avec ses toiles au Salon de la Société nationale des beaux-arts. Spécialisée dans le portrait, elle renouvelle l’image des femmes en les représentant dans des scènes du quotidien, émancipées, avec un corps réaliste et désérotisé.

Vie personnelle et héritage artistique

Suzanne Valadon aura un fils avec l’ingénieur et peintre Miquel Utrillo, qui n’est autre que le peintre Maurice Utrillo. Installée à Montmartre, elle a laissé derrière elle près de 500 toiles et 300 œuvres sur papier, vivant une vie tumultueuse et passionnée qui continue d’inspirer les amateurs d’art à ce jour.


Del Monique de Travel-Fun

Laisser un commentaire