Découvrez la cuisine japonaise raffinée de ce restaurant élégant situé dans un ancien caveau du Quartier latin à Paris ! 🍣🍱




Exploration culinaire : le restaurant japonais Sola dans le Quartier latin de Paris

Exploration culinaire : le restaurant japonais Sola dans le Quartier latin de Paris

Anciennes caves voûtées du Quartier latin

Le Quartier latin regorge d’anciennes caves voûtées, et parmi elles, certains ont été aménagés pour accueillir les quelques tables d’un restaurant. C’est notamment le cas de ce restaurant japonais, où l’on peut déguster des plats raffinés assis sur un tatami…

Voyage dans le temps

Vers la place Maubert On se dirige dans une ancienne rue tracée en 1202 sur le clos Mauvoisin, à quelques pas de l’actuelle place Maubert du 5e arrondissement de Paris. Dénommée la “rue d’Arras” en 1300, celle-ci devient ensuite la “rue des Rats” en référence à une enseigne qui s’y trouvait au XVIe siècle, puis sa partie nord prend le nom de “rue des Petits-Degrés” . C’est finalement le 28 décembre 1829 qu’elle devient la “rue de l’Hôtel-Colbert” dans sa totalité, petit clin d’œil à l’hôtel particulier de “Colbert” qui s’y trouvait à l’époque.

Une cave voûtée L’adresse se trouve tout près des quais proches de la cathédrale Notre-Dame. Avec sa décoration en bois clair, son plafond à la française, et ses lourdes portes en bois massif, le restaurant dispose aussi d’un sous-sol avec une ancienne cave voûtée où manger sur un tatami. En effet, en suivant la tradition japonaise, il faudra enlever ses chaussures et s’assoir en tailleur sur le petit coussin présent devant la table.

Une cuisine japonaise raffinée Le restaurant dénommé Sola est tenu par le chef japonais Kosuke Nabeta, qui aime mêler dans ses plats les saveurs de la cuisine nippone et du terroir français. L’occasion aussi de découvrir les gestes ancestraux, tels que les fumaisons, les séchages, les fermentations, les marinades ou les modes de cuisson avec des produits japonais typiques, comme le soja, le saké, le ponzu et la mizuna.

Une cuisine raffinée et élégante, servie dans des assiettes en pierre de lave ou dans des bols de céramique. Parmi les choix, on peut goûter à de nombreuses saveurs, telles qu’une seiche marinée à l’huile de noix, une association de ris et noix de veau, ou un carré d’agneau de lait accompagné de carotte blanche et d’aubergine… bref, une vraie expérience culinaire !

Sola12 rue de l’Hôtel-Colbert, 75005 ParisOuvert du mardi au samedi À lire également : Un bar caché japonais vient d’ouvrir dans ce sublime passage couvert parisien de 1800 ! Image à la une : © Sola


Laisser un commentaire