Le Dôme : l’emblématique brasserie de Montparnasse

Découvrez la brasserie légendaire de 1898 qui a accueilli les grands artistes parisiens – Un repaire mythique à ne pas manquer!




Le Dôme : l’emblématique brasserie de Montparnasse

Situation géographique et histoire

Sous la protection de son imposante tour, qui fascine autant qu’elle irrite, le quartier Montparnasse fait partie de ces quartiers historiques de Paris. Repère de grands artistes par le passé, ses nombreuses rues sont encore pleines de galeries d’arts ou d’ateliers. Mais ce n’est pas seulement pour l’atmosphère du quartier que ces artistes aimaient Montparnasse, c’est également pour un aspect propre à la capitale : la gastronomie.

La modeste brasserie devenue le repère des plus grands

Situé à l’angle du boulevard Montparnasse et de la rue Delambre, Le Dôme voit le jour en 1898 par l’auvergnat Paul Chambon. S’il ne s’agit à l’origine que d’un modeste bar-tabac de quartier, l’établissement devient dès le début du XXe siècle le repère d’une clientèle d’artistes scandinaves, allemands et américains, et s’impose comme un lieu de rassemblement intellectuel. Fréquenté par les peintres, sculpteurs, écrivains, poètes, mannequins, amateurs d’art et marchands célèbres ou sur le point de le devenir, Le Dôme devient alors un point focal pour les artistes résidant sur la rive gauche de Paris.

Plus tard, il finit même par devenir le lieu de rassemblement de la colonie littéraire américaine. Depuis ses débuts, l’établissement peut se targuer d’avoir reçu le gotha des arts et des lettre, qu’il s’agisse d’Apollinaire, Hemingway, Bunuel, Man Ray, Picasso, Kandinsky ou encore Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir.

Modernité et Années Folles font aussi un savoureux mélange

Les Années Folles font même office de renaissance pour l’établissement, à une période où les bâtiments Art Déco poussent comme des arbres dans la capitale. Parfait symbole des Années Folles, dont les boiseries, vitraux, grands abat-jour et banquettes cuir fauve ou vert sont encore aujourd’hui les parfaits témoignages, le Dôme est fréquenté par de nombreux américains et allemands fortunés.

Le meilleur de la cuisine de la mer sous la vision d’un chef étoilé

D’une adresse de quartier où un artiste pauvre pouvait s’offrir une saucisse de Toulouse et une assiette de purée pour l’équivalent d’un euro, le Dôme est aujourd’hui un restaurant chic où les poissons et les fruits de mer sont particulièrement à l’honneur. Les produits sont hauts de gamme qu’il s’agisse de la sole, du rouget ou de la célèbre bouillabaisse, ou à l’image de la carte des vins, où le choix entre une centaine de références a de quoi faire tourner la tête.

Le Dôme108 Boulevard Montparnasse75014 Paris

À lire également : Connaissez-vous ce restaurant du 18e arrondissement qui propose un buffet de chef à tomber ?


Del Monique de Travel-Fun

Laisser un commentaire